S’accrocher à la souffrance ou se pardonner?

Pourquoi est-ce si délicat de se pardonner? Pourquoi est-ci étrange ce rapport que nous entretenons avec la souffrance?

Nous souhaitons  sortir de la souffrance mais parfois nous réagissons de telle sorte que nous nous accrochons à une dose minimale de souffrance…Je me suis posé la question à de nombreuses reprises car bien que vivant dans le moment présent le plus possible (pas à 100% rassurez-vous..), il m’arrive de ressentir encore ces petites souffrances issues du mental. Bien entendu, dans la majorité des cas, je suis conscient que ce ne sont que des illusions et en les acceptant pleinement pour ce qu’elles sont alors elles s’évaporent. Mais parfois, certaines d’entre elles persistent quelques minutes voire quelques heures alors que je sais pertinemment que ce ne sont que des illusions…Et j’ai lu un paragraphe qui m’a permis d evoir clairement pourquoi???

EN réalité, et ce depuis tellement longtemps, on s’est auto-conditionné pour s’infliger une souffrance minimale afin de pouvoir accepter les erreurs, les fautes, les soi disant mauvaises actions ou paroles prononcées, les actes de colère, etc.

Pour accepter ce que l’on a fait, on estime que l’on doit souffrir un minimum afin d’expier ses fautes et donc d’être pardonné…

Mais pardonné par qui au fait??? Voilà la source du problème, on ne sait pas qui peut nous pardonner…On se dit les autres vont nous pardonner…Dieu va nous pardonner (bien que l’on puisse croire à DIEU, la plupart du temps on ne croit même pas en son pardon…)…

Mais au final qui peut réellement nous pardonner…SI CE N’EST NOUS MEME…

J’ai enfin compris que le passé ne s’oublie pas…Le passé s’accepte pour ce qu’il a été, nous ne pouvons pas changer le passé mais nous pouvons accepter pleinement ce que nous avons dit ou fait durant ce passé. Accepter de ne pas attribuer de valeur positive ou négative sur son passé, simplement accepter ce passé et si vous avez des difficultés alors PARDONNEZ VOUS ce passé et il deviendra une énergie pour vivre chaque moment présent au lieu de subir le moment sous le fardeau de son passé…

Observez-vous comme vous observez un nouveau né, allez-vous le juger? Alors pourquoi vous jugez-vous? Vous êtes chaque jour un nouveau né, chaque jour profitez pleinement du moment présent en ayant un regard neuf sur ce qui est au lieu de porter votre passé dans ce moment…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s