Etre en relation…

Au sein de cet article je vais prendre un exemple concret afin de définir ce que nous vivons comme soi disant relation avec les autres…

Prenons comme point de départ la rencontre entre deux personnes (le sexe est sans intérêt dans une relation !). Disons Personne A et Personne B (pour simplifier j’utiliserai A et B !).

Sachant en préambule que A est egocentrée sur elle-même tout comme B et que chacun vit dans son monde avec comme centre de ce monde JE, MOI. Et ajoutons à cela que A va ensuite voir B à de nombreuses reprises sans établir de contacts très approfondis…

A rencontre B, A va alors se baser sur l’apparence physique pour JUGER B, tout comme B va faire de même et ainsi A et B vont catégoriser l’un l’autre en posant une étiquette sans même savoir qui ils sont. D’autant plus que pour A l’étiquette sera déposée en fonction de ses conceptions qui sont basées sur des conditionnements et des illusions, tout comme B, bien entendu.

Donc A va produire une image de B que l’on appellera B1 et B produira une image de A que l’on appellera A1…Tout le monde suit !

A1 est l’image de A produite par B

B1 est l’image de B produite par A…Oui je sais on dirait un cours de mathématique 😉

Bien, poursuivons, disons que A tombe amoureux de B1 (l’image de B car A ne connaît rien de B et produit une image pour pouvoir catégoriser B, classer B afin de pouvoir contrôler la vision qu’elle a de B) car B1 correspond à 100% à l’image de la PERSONNE qu’a produite A (et oui encore une image) qui serait en harmonie avec elle-même selon sa conception.

B ne tombe pas amoureux de A1 car A1 ne correspond pas à l’image de LA PERSONNE selon les conceptions de B.

Comme A est amoureuse de B1, alors elle va se focaliser sur cette image de B1 et la rendre encore plus belle, plus intéressante et surtout créer le BESOIN d’être avec B1 afin d’être en PAIX. Elle va donc se focaliser uniquement sur ce que peut lui APPORTER B1 grâce à la relation qu’elle pourrait établir avec elle, relation AMOUREUSE selon la conception de A…Donc A va se mettre à imaginer toutes les situations possibles qui pourraient se produire avec B1, généralement oscillant entre des scénarios MERVEILLEUX ou des scénarios CATASTROPHES. Merveilleux par un AMOUR en retour de B1 et catastrophe par l’INDIFFERENCE totale de B1….

Petite pause : Pour le moment A est entrain de construire des futurs potentiels en se basant sur l’image qu’elle s’est faite de B donc sans rien savoir de B donc sans avoir eu de RELATION DIRECTE avec B…donc tout cela sans savoir que B ne ressent absolument rien pour elle…Juste en imaginant…En produisant des futurs au sein desquels elle va se projeter pour imaginer ce qu’elle pourrait ressentir vis-à-vis de ces situations qui n’existent pas et dont elle ne sait pas si ils se produiront…Donc A lors d’un scénario BENEFIQUE va créer un BONHEUR et une PAIX (ressentir) en se basant sur RIEN et lors d’un scénario catastrophe créer un MALHEUR et UNE SOUFFRANCE (ressentir) en se basant sur RIEN ???? Etrange…

Poursuivons, A continue ces petits films romanesques ou catastrophes et va donc osciller entre des états d’âmes positifs ou négatifs qu’elle va créer de toutes pièces sans VIVRE quoique ce soit. Mais en produisant ces illusions, vu qu’elle va ressentir quelque chose (même du ressenti illusoire…) alors elle va CROIRE que cela est envisageable sans savoir lequel des scénarios, elle va vraiment CROIRE à ce qu’elle vient de créer, à des illusions de ressenti issues d’images qu’elle a produites…Comme elle va croire à tout cela, elle va s’y attacher et donc s’identifier pleinement à tout cela. Ce qui va alors renforcer ces impressions, dans un sens ou dans l’autre VOIRE les 2…OUI et NON en même TEMPS ??? Ce désordre intérieur a été créé INTEGRALEMENT PAR A SANS AUCUNE PARTICIPATION DE B, tout le monde est d’accord ! Vu qu’il n’y a aucune participation de B alors on peut dire qu’il n’y a aucune relation entre ces 2 personnes, tout le monde suit, donc A va être dans un état de désordre intérieur profond uniquement lié à ce qu’elle a créé, ce qu’elle a imaginée.

A va pouvoir projeter tout ce bordel sur B1 (et non sur B car elle n’a aucune relation avec B, je le rappelle) et en profiter pour le rendre responsable de tout ce qui est en train de lui arriver, car après tout c’est parce qu’elle l’a rencontré que tout cela se produit. De plus, A ne sachant rien des sentiments de B1, elle va alors se mettre à imaginer les sentiments de B1 pour elle et associer le moindre des comportements de B1 en se référant à ces sentiments qu’elle a imaginé de B1 et non sur ce que B ressent réellement. Vu que parfois A va imaginer que B1 est amoureux alors peu importe ce que B1 fera, A va l’interpréter comme étant un signe positif. Parfois A va imaginer que B1 ne ressent rien pour elle alors peu importe ce qu’il pourra faire, cela sera interprété comme négatif…TOUT cela sans savoir réellement ce que B pense ou ressent réellement au moment où cela arrive (imaginez maintenant que pour B il se passe la même chose depuis le début quant à ce qu’il perçoit de A1…Vu que B est aussi une personne ! Euh NON cela deviendrait trop bordélique…) et donc sans VOIR « ce qui est » mais en imaginant « ce qui pourrait être ».

Il est inutile de dire que A est dans l’attente totale d’une réaction de B1 afin de pouvoir clairement définir ce qu’il en est tout en redoutant que cette réaction soit négative…ou parfois positive car ayant tellement imaginée de choses, A en arrive à un point où elle ne sait même plus ce qu’elle ferait si B1 était amoureux d’elle !!!!!

Bref, si vous reprenez bien depuis le début, avez-vous vu l’ombre d’une quelconque relation entre ces 2 personnes ? Personnellement, je ne vois qu’une seule relation, A est en relation avec A !

Certes, j’ai simplifié les choses et surtout je n’ai pris qu’un exmple de personnes tombant amoureux mais je pense que l’on peut utiliser l’ensemble pour TOUTES les relations, parfois il y a des contacts bien plus poussés entre les personnes, je parle de contacts pas de relation, pourquoi ?

Il est évident que si vous avez bien suivi, vous avez VU que chacun croît établir une relation avec une image qu’il a produite de l’autre…

Même si vous commencez à discuter, à partager des moments, à vivre avec une personne, n’oubliez pas que la PREMIERE IMAGE que vous avez établie de cette personne va rester en VOUS comme UNE PART de vous sur laquelle vous allez vous référer afin de pouvoir la comparer en permanence avec ladite personne.

Sans parler des nombreuses autres images que vous allez enregistrées et auxquelles vous allez identifier la personne avec laquelle vous êtes en relation.

Vous serez toujours dans l’attente de ce que pourrait vous apporter l’autre, attente basée sur des images que vous avez-vous-même produites de la personne avec laquelle vous croyez être en relation, attentes basée sur des scénarios que vous avez-vous-même inventés et auxquels vous croyez réellement…

En réalité, la majeure partie des soi disant relations qui sont actuellement ne sont que des images, car tout est CENTRE sur JE, MOI…

On est tellement centré sur JE, MOI que l’on n’arrive même plus à vivre dans la réalité et on préfère ensuite accuser les autres de ce qui nous arrive ne voyant même pas que l’on est les seuls responsables de ce que l’on croît être…

Après il est possible d’accepter pleinement tout cela et l’accepter que TOUT CELA n’EST QU’UNE ILLUSION, c’est le début du réveil…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s