Bilan perso

CE QUI EST

Conditionné par nous même à croire que ce que l’on imagine, pense être est la seule et unique chose qui existe, conditionné et condamné par nous même à revivre ce que l’on croît, être persuadé que l’on doit pouvoir trouver la liberté afin d’être en paix, Certain que cette liberté et cette paix sont à rechercher et qu’elles ne peuvent être trouvées sans passer par des épreuves, des étapes, nous amenant enfin la compréhension de ce que l’on est.

Une fois la vision claire que tout cela n’est qu’illusion produite par notre mental, ce JE, MOI, alors que reste-t-il?

RIEN, car en réalité il n’y a RIEN d’autre à voir que cette illusion  produite par notr mental, rien d’autre que cette soi disant DIVISION, DUALITE, produite par notre mental, VOIR cette quête de ce que l’on peut bien ETRE n’est que le fruit de notre propre conditionnement.

RIEN n’est à rechercher, RIEN n’est à trouver car TOUT EST LA, simplement être, voir, entendre, sentir, goûter et ressentir TOUT CE QUI EST sans se demander ni rechercher ce que c’est et sans se séparer de ce qui est pour enfin VOIR VERITABLEMENT QUE TOUT EST LA…

A chaque moment nous vivons pour ressentir ce que nous vivons et non analyser ce ressenti, nous nous sommes identifé à cette analyse du ressenti, cette recherche, cette quête et nous croyons réellement qu’en recherchant la compréhension, le savoir par l’analyse du ressenti nous pourrons enfin trouver la clef nous permettant alors d’être apaisé, de nous reposer en savourant pleinement cette soi disant récompense méritée après tant d’épreuves, tant d’étapes franchies, tant de lutte.

Mais à force de nous identifier à cette quête, nous en oublions l’ETRE profond que nous sommes, nous nous sommes déconnectés de la nature de ce qui est pour ne vivre que dans l’analyse du ressenti. Nous en avons oublier de vivre simplement ce qui est, car nous ne faisons que rechercher dans ce que nous vivons un sens caché, un fragment, une part du puzzle que nous avons produit et qui nous donnerait enfin la chance de pouvoir franchir une étape pour passer  l’étape suivante et ainsi de suite. Dans le seul but, le seul objectif suprême de comprendre TOUT ce qui est, de comprendre qui je suis, pour trouver la PAIX et la sérénité.

Toujours rechercher à savoir, à comprendre via l’analyse du ressenti et donc nous ne ressentons JAMAIS ce qui est mais seulement l’analyse de ce que nous ressentons. Tout cela nous éloigne de ce qui est essentiel, ETRE car en VIVANT PLEINEMENT TOUT CE QUI EST, sans lui donner un sens, MON SENS, sans lui attribuer de valeurs car ce mot VALEUR devient l’essentiel. Le mot VALEUR pour nous prend alors une toute autre signification, il nous pousse à croire que ce que nous vivons va être soit utile (valeurs positives) soit inutile (valeurs négatives). Tout cela nous amène à nous séparer de ce qui nous sembe inutile, sans valeur positive, pour uniquement se focaliser sur ce qui nous semble utile, forte valeur positive. Alors que TOUT ce qui est ne demande pas à être UTILE OU INUTILE, tout ce qui est ne demane rien d’autre que d’être.

Nous attendons toujours quelque chose de ce qui est, car nous sommes bloqués dans cette recherche, cette quête sans fin pour trouver, alors tout ce que nous vivons doit forcément nous permettre de retirer quelque chose d’utile pour combler ce vide créer par cette quête, sinon pourquoi aurais-je vécu cela???

Nous sommes dévorés par OBTENIR, AVOIR, un retour de tout ce que nous vivons, un retour qui nous apparaît comme nécessaire, obligatoire, existentiel. Tout ce qui est se présente à nous sans rien nous demander en retour, alors pourquoi n’avons-nous de cesse de vouloir obtenir quelque chose de ce qui est?

Cette quête que nous vivons, ou croyons devoir vivre, est marquée par un acteur qui est IMPORTANT, LE TEMPS. Nous savons, enfin nous croyons savoir, que nous avons un temps limité pour trouver ce que l’on recherche. Un temps limité pour nous permettre d’atteindre enfin cet objectif suprême qu’est LA PAIX? le BIEN ETRE. Ayant cette limitation, nous devons alors ne pas perdre ce temps « précieux » car nous lui aons attribué une valeur suprême, LA VALEUR au dessus de toutes les autres valeurs. Ce temps précieux est devenu MON TEMPS PRECIEUX, MON PRECIEUX TEMPS (analogie avec le seigneur des anneaux et Gollum avec son fameux « MON PRECIEUX »).

Un temps, MON temps si PRECIEUX, il est à moi, je ne peux le gaspiller en faisant des choses que je qualifie d’inutiles, alors nous catégorisons avec une force, une énergie encore plus grande ce que nous vivons. Car si c’est INUTILE, cela m’a fait perdre de MON PRECIEUX TEMPS…D’où les ruminations, pourquoi me suis-je attardé sur cela, je n’ai fait que PERDRE DE MON PRECIEUX TEMPS…Ce que je crois avoir vécu comme inutile n’a eu comme résultat que de me faire perdre mon précieux temps…INUTILIE ET GASPILLEUR DE TEMPS!!!

On juge alors ce qui est à vivre et ce qui n’est pas à vivre…en sa basant sur la valeur attribuée à ce qui est vécu, sur ce que l’on eu en retour et sur la perte de temps liée à ce qui a été vécu…En voyant clairement ce mécanisme, on se rend compte que l’on ne peut vivre « ce qui n’est pas à vivre » et pour éviter de vivre ce qui n’est pas à vivre, que faisons-nous? On va vouloir contrôler tout c que l’on vit pour ne vivre que ce que l’on estime être utile à vivre et surtout que ce que nous vivons nous apporte quelque chose qui sera NOTRE…

Nous voyons de l’ensemble de ce processus émerger 2 notions typiques du mental :

  • LE DESIR
  • LA PEUR

Le désir de contrôler TOUT ce qui est…

La peur de perdre ce contrôle…Peur de ne pas vivre ce que l’on doit vivre et peur de perdre tout ce que l’on a obtenu par ce contrôle.

La peur est intimement liée au désir de contrôler, la peur est issue de cette volonté de contrôler TOUT ce qui est. La vie nous apporte chaque jour la preuve que nous ne contrôlons pas TOUT ce qui est, mais nous luttons contre cela car contrôler TOUT nous apporte la sécurité, un refuge stable de sécurité, et quand on est confronté au simple fait que l’on ne contrôle rien, cela nous déloge de ce refuge, nous n’acceptons pas cela et nous luttons pour retrouver un refuge, cela renforce alors l’énergie donnée au contrôle et ainsi de suite.

En ayant une VISION CLAIRE ET JUSTE de tout cela, sans le juger, vous avez alors une vision juste de ce à quoi vous pensez être identifié, ce que vous pensez ETRE, et tout cela est le fruit de notre seul et unique CONDITIONNEMENT qui produit cette illusion d’être divisé, séparé de TOUT CE QUI EST.

Nous nous rendons compte alors qu’aucune aide extérieure n’est requise, car TOUT est INTERIEUR, NOUS SEULS AVONS LA POSSIBILITE de voir cela, d’accepter qu nous vivons une illusion produite par nous même. Alors quan nous acceptons cela, nous ne luttons plus et une énergie incommensurable nous envahit pour enfin VIVRE PLEINEMENT CE QUI EST, POUR ETRE ce que l’on est au lieu de rechercher ce que l’on pourrait être car l’énergie DU RIEN NOUS PERMET D’ETRE TOUT.

ETRE SA PROPRE LUMIERE

être sa propre lumière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s