Lâcher Prise…

Nous avons vu dans le dernier article que le CONNU est en réalité une banque d’images limitées à laquelle nous attribuons cette valeur de CONNU. Pour nous permettre d’AVOIR, de POSSEDER TOUT ce que nous observons, s’en assurer le contrôle. Ce Contrôle nous donnant accès à la notion de sécurité, de confort car ce qui est sous contrôle est alors parfaitement DEFINI, LIMITE, encadré et donc CONNU.

Partant de ce principe, TOUT ce qui était alors défini comme CONNU peut alors être redéfini comme INCONNU, car nous ne pouvons le COMPRENDRE ni en avoir une vision claire vu que la vision que nous en avons est terriblement limitée. Donc même ce soi disant CONNU on ne le connaît pas donc on ne peut le contrôler…Vu que TOUT est INCONNU !

Mais attendez, ce que l’on considérait comme inconnu ne l’était qu’en se référant à ce soi disant CONNU, or on vient de voir que ce connu n’existe pas ???

Donc rien ne peut être défini comme inconnu non plus !

Ni connu, ni inconnu…Mais que reste-t-il alors ?

C’est justement cela qui est à VOIR…Ne comprenez-vous pas ?

Reprenons, la volonté de contrôler est issue de la volonté d’AVOIR un espace de confort et de sécurité. Un espace CONNU nous servant de référentiel pour ensuite s’en servir comme base pour s’approprier tout ce que l’on observe et l’intégrer à cet espace. Ce faisant, nous diminuons alors cette part d’inconnu qui était à l’origine de la PEUR. Peur de ne plus avoir d’espace de sécurité, de confort, de refuge !

Or étant donné que cette notion de CONNU est totalement illusoire donc on ne peut plus, on n’a plus besoin de définir le CONNU et donc L’INCONNU en le comparant avec le connu.

Donc plus aucun besoin d’avoir un cadre, un espace de confort, un CONNU. Donc nul besoin de devoir contrôler TOUT pour définir ce CONNU. Donc l’inconnu n’existe plus et de là la PEUR n’a plus de raison d’être…

L’absence de contrôle, c’est VOIR que l’on n’a aucune emprise sur « ce qui est », c’est VOIR que l’on ne faisait que JUGER afin de croire que l’on avait le contrôle.

VOIR cela, ce mécanisme, c’est enfin être libre de vivre TOUT ce qui est à vivre sans s’obliger à vouloir contrôler tout ce que l’on vit.

ETRE sans chercher à DEVENIR…

ACCEPTER SANS SE RESIGNER…

Juste accepter qu’en réalité on ne SAIT pas si ce que l’on vit est ou n’est pas ce que l’on doit vivre.

Accepter que l’on souhaite croire que l’on a le contrôle en donnant une valeur à TOUT ce que l’on vit.

Accepter de vivre ce que l’on vit sans se demander POURQUOI on vit cela mais simplement en le vivant.

Voilà ce que l’on appelle LE LACHER PRISE J

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s