A vos ordres…

A vos ordres !

  • Avons-nous réellement besoin d’avoir de l’ordre ?
  • Ou bien avons-nous créé ce besoin de tout ordonner ?
  • Pourquoi avons-nous créé le besoin d’avoir de l’ordre dans nos vies ?
  • Pourquoi devons-nous mettre notre vie en ordre ?

Voyons comment nous procédons pour mettre TOUT en ordre…

Regardons de plus près un mécanisme dont nous n’avons pas parlé depuis un certain temps. LA COMPARAISON !

Ne revenons point sur tout ce qui a été écrit à ce sujet au sein de ce blog, comparaison effectuée selon une valeur définie par une étiquette que le centre JE/MOI appose sur un évènement, une pensée, une action, etc.

Nous sommes en permanence en train d’utiliser cette fameuse comparaison, ne revenons pas sur L’HABITUDE, L’AUTOMATISME qui nous incite à recommencer sans cesse ce qui nous apparaît comme CONNU afin de ne pas sortir du CADRE du CONNU et donc de se sentir en SECURITE. Ce n’est pas là le sujet…

Nous sommes en permanence en train de comparer, dans un premier temps nous nous comparons avec nous même par rapport a ce que nous avons été dans le passé (mélancolie ou bien joie de voir que l’on n’est plus ou devrais-je dire que l’on EST PLUSSSS que ce que nous étions…) ou par rapport à ce que l’on pourrait DEVENIR SI…Nous savons tous ce que ce « SI » signifie ! Un futur illusoire qui nous permet de pouvoir prendre le contrôle de ce que l’on sera.

On se compare sans cesse avec « les autres », on compare MOI avec EUX ou EUX avec MOI, dans un sens ou dans l’autre. On compare même les « autres » entre eux ! Tout en sachant que « les autres » ne sont qu’une projection de notre vision que l’on a « des autres » donc cela devient totalement INCOHERENT en réalité mais cela nous l’avons déjà évoqué il me semble…

Cette comparaison, et nous le savons…EUH pardon, nous le VOYONS…est un moyen détourné pour se placer au CENTRE de TOUT car nous sommes le référentiel, nous savons TOUT, nous pouvons dés lors effectuer ces comparaisons étant donné que l’on a déjà attribué des valeurs à TOUT cela. SI évident…

Bref, allons un peu plus loin !

Cette comparaison permet de TOUT CATEGORISER, y compris nous même…Voyons cela d’un peu plus près !

Etant donné que nous sommes le centre de la comparaison, nous nous attribuons également une valeur (positive, négative).

Petite digression : Cette valeur change sans cesse car nous comparons en permanence ce que l’on a été avec ce que l’on est et ce que l’on va devenir…donc cette valeur n’est absolument point figée mais si elle n’est pas figée alors nous ne savons pas ce que nous valons en réalité car cela change sans cesse. Si cela change alors JE/MOI change sans cesse aussi car la valeur qu’il s’attribue est différente en permanence…Mais alors comment figer tout cela pour enfin se sentir STABLE ? en sécurité ? OUI OUI cet automatisme va créer l’instabilité et donc la PEUR car le CENTRE ne peut accepter d’être aussi instable…Mais si il est instable c’est à cause de l’extérieur qui n’a de cesse de changer, donc pour ne plus être instable, il suffit de figer TOUT cela, et hop c’est dans la poche…LOGIQUE, NON ?

Revenons au sujet principal :

Nous nous attribuons une valeur, cette valeur permet alors de nous catégoriser, de nous ranger dans un cadre précis et ceci nous permet alors de définir NOTRE PLACE avec précision. Notre place définie par UNE VALEUR unique, précise, issue de notre habitude à effectuer des comparaisons.

TOUT est alors TRIER selon le même principe afin de pouvoir ORDONNER tout cela et de figer chaque chose à une place précise, ce qui va alors donner naissance à cette fameuse échelle de valeurs que nous pouvons maintenant définir avec précision grâce aux valeurs précises nous permettant de comparer TOUT.

Alors au final, toutes ces comparaisons ne sont présentes que pour nous donner LE POUVOIR de CONTROLER grâce à l’ORDRE que nous mettons en place via cette ORGANISATION, cette HIERARCHISATION.

Car après tout, c’est un peu le SOUK à L’EXTERIEUR, RIEN n’est stable, tout est MOUVANT, CHANGEANT, aucun moyen de s’accrocher à quoi que ce soit afin de pouvoir se reposer, se détendre, avoir du confort donc d’ÊTRE EN SECURITE !

Donc en catégorisant tout cela on est arrivé à DEFINIR UN ORDRE qui nous assure la sécurité !

De plus, grâce à cet ordre, cette hiérarchisation, JE peux contrôler facilement…Contrôler QUOI ? QUI ?

Ah OUI…MOI ! Quel idiot, vu que JE suis le centre et que TOUT TOURNE AUTOUR DE MOI…

Je peux déterminer avec précision MA place, LE STADE où j’ai été, celui où JE SUIS et le prochain stade à ATTEINDRE, celui que j’ai défini avec précision !

Et aussi définir avec précision ce dont j’AI BESOIN pour ATTEINDRE CE FAMEUX STADE…Car tout est précis!

  • J’étais cela…
  • Je suis çà…
  • Je deviendrai ceci…

SI SIMPLE de CONTROLER, DE SAVOIR, DE DETEMINER AVEC PRECISION§§§

Mais attention, pour que cet ordre perdure il faut alors suivre LES/MES REGLES afin de conserver L’/MON ORDRE…

Et ces fameuses règles, d’où viennent-elles ?

Pour établir des règles, il faut bien un CENTRE DE CONTROLE, UNE AUTORITE INTERIEURE garante de l’ordre établi pour assurer la/ma SECURITE.

Ce centre de contrôle, comment a-t-il procédé pour établir des règles, des limites lui permettant de définir avec précision ce qui est en accord avec L’ORDRE et ce qui ne l’est pas ?

D’ailleurs c’est étrange comme cette autorité intérieure ressemble étrangement à l’autorité extérieure…(On se demande bien qui est arrivé la première…Du genre l’œuf ou la poule ;)…Qui a bien pu instaurer des règles afin de pouvoir déterminer un ORDRE précis permettant de maintenir UN CADRE qui engendre le CONFORT et LA SECURITE… ????

NON franchement je ne VOIS PAS…

Et puis au final, tout cela se mélange…INTERIEUR / EXTERIEUR…QUI A RAISON ? MOI ou TOI…Qui n’est qu’un autre MOI ? Quel SOUK…..

Mai soyons certain que nous avons la solution à ces délicats problèmes qui se posent devant nous…D’ailleurs est-ce un problème ? Ou bien aimons-nous créer ce genre de situation afin de mettre en place un système qui pourra le résoudre via un mécanisme de recherche…Recherche qui n’est qu’une habitude parmi tant d’autres et permettant alors au CENTRE JE/MOI d’avoir une raison d’exister…

Bref, nous sommes TOUS des automates programmés pour ne pas nous écarter du DROIT chemin, de l’ORDRE, du CONFORT, de la SECURITE, DU CONNU…Que nous avons-nous même instauré par PEUR de ce que nous croyons VOIR et SAVOIR de ce qu’il se passe à « l’extérieur » que nous avons nous même défni comme étant « extérieur ».

Nous avons érigé un système d’ORDRE intérieur qui par projection est devenu LE système d’ORDRE EXTERIEUR permettant de nous sentir en sécurité !

Nous sommes soumis à un mécanisme qui n’a aucune consistance car il est le garant d’UN ORDRE qu’il a lui-même inventé afin de se sentir en sécurité dans un monde hostile à qui il a lui-même donné naissance, dont il est LA SOURCE…

Après il est simple de VOIR tout ce mécanisme…

MAIS encore plus simple d’y CROIRE !

Ainsi JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DE CE QUI EST…C’est pas ma faute…

a vos ordres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s