L’illusion du « MOI »

Le temps…

Voilà un sujet qui a été maintes fois abordé au sein de ce journal de partage qui est à la disposition de TOUS.

Revenons à présent sur cette notion de temps et marions là à la source de l’égo.

La source de l’égo qui n’est autre que la croyance d’une image, qui s’est définie elle-même, en sa propre existence, son UNITE structurelle indépendante et LIBRE et surtout qui est certaine d’ÊTRE VIVANTE CAR…

  • « JE » EPROUVE des émotions,
  • « JE » RESSENT des sensations,
  • « JE » PENSE,
  • « JE » est CONSCIENT (de lui même !),
  • « JE » peut se projeter vers le FUTUR,
  • « JE » a un passé et peut s’appuyer sur SON PASSE

Tous ces éléments ASSEMBLES, mis ensemble forment alors une structure SOLIDE, STABLE qui ME permet de me sentir EXISTER, d’ÊTRE SOLIDE, STABLE et de M’ASSURER que J’AI ETE, JE SUIS ET JE SERAI…

Je ne suis pas architecte, ni maçon mais on voit clairement que si l’on souhaite AVOIR une STRUCTURE SOLIDE pour assurer une réelle stabilité, il est OBLIGATOIRE d’AVOIR une base SOLIDE qui permettra de CONSTRUIRE une STRUCTURE STABLE…NON ?

Alors, imaginons que je suis une image VIDE engendrée par  le cerveau, qui avait besoin d’un observateur, d’un penseur pour donner du sens à ces pensées qui sont si incohérentes, instables, sans substances, VIDES.

Un repère permettant alors d’AVOIR un POINT FIXE qui assure une stabilité face à tous ces éléments instables.

Alors voilà, « JE » est né et « JE » commence à EXISTER par lui-même et à se demander ce qu’il fait là…Bref, je ne vais pas tout reprendre !

Alors « JE » qui n’est qu’une image et qui n’a lui-même aucun repère pour assurer sa stabilité, étant donné qu’il est lui-même le repère de stabilité (sincèrement vous ne trouvez pas cela drôle !) mais qu’il ne s’en rend même pas compte, trop occupé à comprendre pourquoi il existe.

Donc nous avons le repère de stabilité, le point fixe qui est  (voilà vous voyez clairement pourquoi nous souhaitons figer tout ce qui est car c’est ainsi que nous sommes !) et qui perçoit tous les éléments instables autour de lui et qui prend PEUR car il ne perçoit aucun SENS à ce qu’il VOIT, ce qu’il RESSENT, ce qu’il EPROUVE, ce qu’il EST…IL NE VOIT QU’UN IMMENSE VIDE, VIDE de sens, de cohérence…Donc l’instabilité TOTALE qui le font douter sur sa propre stabilité, sa solidité, sa substance !

Prêtons attention à ce qui suit, si vous le voulez bien…une véritable ATTENTION pas une concentration, limitée, encadrée ayant un objectif unique…NON, une ATTENTION ouverte, pleine et entière qui n’attend rien et ne recherche RIEN, qui VOIT sans CROIRE !

Alors il devient OBLIGATOIRE de TROUVER (donc de rechercher !) un repère, un point fixe pour lui permettre d’AVOIR une BASE SOLIDE pour pouvoir se SENTIR STABLE…Et c’est alors que LA NOTION DE TEMPS apparaît. COMMENT ? Vous ne voyez pas ?

 Alors « JE » a BESOIN d’un POINT FIXE, un repère qui lui assure la stabilité…IL cherche alors dans TOUS les éléments qu’il a à sa disposition…

TOUS les éléments…La bas de données, vous vous rappelez…

ET dans cette base de données, il y a bien UN POINT FIXE…

NON ?????

ET LA NAISSANCE ALORS, n’est-ce pas là un magnifique POINT FIXE !

LA NAISSANCE, « MA » naissance, le début de TOUT et le POINT FIXE, le POINT DE REPERE ABSOLU !

Depuis « MA » naissance jusqu’à AUJOURD’HUI, cela  engendre UN FIL CONDUCTEUR incroyablement SOLIDE car il y a un POINT FIXE STABLE que l’on ne peut MODIFIER, un point figé à partir duquel je ME PROJETTE et JE PEUX construire une STRUCTURE STABLE car cela est UNE BASE SOLIDE, NON ?

BON certes, JE découvre au fur et à mesure que cette base solide a aussi une fin et cela nos ancre alors dans une VISION avec POUR TERMINUS cette FIN, que nous appellerons MORT !

Alors la notion de TEMPS devient l’élément ESSENTIEL qui permet à « JE » de CONSTRUIRE une STRUCTURE STABLE grâce à LA CONTINUITE qu’elle OFFRE car la stabilité, c’est quoi au juste…C’est AVOIR la même structure sur le long terme, voire le très long terme, et donc ce TEMPS nous permet d’AVOIR notre base solide sur laquelle on dépose l’ensemble des éléments accumulés au cours de ce temps pour en faire une structure solide et stable. LE TEMPS est NOTRE FIL conducteur, notre base solide, qui a une continuité…DU début jusqu’à aujourd’hui, nous pouvons le MESURER donc il est défini, limiter, encadrer…Exactement comme nous le souhaitons…C’est étrange, non ? Nous avons trouvé un élément qui est l’exact reflet de ce à quoi nous aspirions, un élément qui nous assure ainsi notre sécurité, notre bien-être, notre confort car il est SOLIDE, STABLE et nous procure enfin la PREUVE de notre substance, de notre EXISTENCE ! « JE » a un début, sa naissance, et une CONTINUITE car « JE » existe depuis sa NAISSANCE jusqu’à AUJOURD’HUI…et DEMAIN aussi !

Voilà pourquoi « JE » s’accroche à ce passé car il est LA BASE de sa structure, LE POINT FIXE qui lui donne UN SENS à ce qu’il est, qui donne CORPS à ce qu’il est, qui lui permet d’EXISTER de par cette LIGNE DU TEMPS qui est SA BASE SOLIDE et STABLE, une ligne continue qui assure la continuité de « JE » et il va donc s’accrocher à cette ligne du temps qui lui assure la sécurité, l’essence de ce qu’il est et qui lui permettra de construire une structure SOLIDE et STABLE, « MOI », preuve de SON EXISTENCE !

L’accumulation de chaque élément du passé est la structure.

  • jour1 + jour2 + jour3 + jour4 + jour5 + jourT +… = MOI

Mais cela engendre autre chose, pour assurer cette stabilité, il est essentiel que ce MOI construit sur cette base, cette ligne du temps, soit stable également…

Mais ce que « JE » vis est différent, chaque jour est différent et donc j’accumule chaque jour des éléments totalement différents les uns des autres, sans aucun rapport entre eux, sans aucun sens…« MOI » change sans cesse de par ces éléments…

Si on reprend :

  • jour1 + jour2 + jour3 + jour4 + jour5 + jourT +… = MOI
  • MOI1 + MOI2 + MOI3 + MOI4 + MOI5 + MOIT = MOI1+2+3+4+5+T…EUH c’est pas très stable, NON ?

Mais comment assurer la stabilité d’une structure lorsque l’on construit celle-ci avec des éléments instables et sans aucune solidité ?

Il me suffit de m’assurer que ce que « JE »  vis soit cohérent avec l’ensemble de la structure, voyons voir, de par les éléments passé de ma structure, JE sais que c’est en vivant cela que JE me sentirais plus stable…

Alors pourquoi ne pas faire en sorte de revivre cela et pour que cela se produise comme JE le souhaite, il ME suffit de mettre en place les éléments dans un ORDRE (valeurs, catégorisation, rangement, etc.) précis afin de DONNER CORPS à ma STRUCTURE….

Alors effectivement, la structure devient :

  • MOI1 + MOI2 + MOI3 + MOI4 + MOI5 + MOIT = MOI1+2+3+4+5+T… cela se transforme en MOI(12345T)…

Et (12345T) devient UN ENSEMBLE ayant LE SENS que j’ai choisi, LE SENS qui m’assure MA STABILITE, MA SOLIDITE, ce que j’ai choisi d’être !

Avec un « MOI » CONTINU, stable et SOLIDE car le « MOI » de la naissance et identique au « MOI » d’aujourd’hui et il doit rester ainsi car cela m’apporterait du désordre (le chaos ?), de l’instabilité, donc de l’insécurité et au final de la PEUR que je N’ACCEPTE pas !

Mais « JE » peux tout de même essayer d’AMELIORER ce « MOI » afin de devenir encore MEILLEUR pour me RASSURER définitivement, UN MOI TOTALEMENT STABLE, qui n’est pas le réarrangement de tous ces « MOI » mais qui est ENTIER, PLEIN et qui m’apporterait PLEINE ET ENTIERE SATISFACTION, LA PAIX ABSOLU de par cette structure ENTIERE qui serait la stabilité ULTIME donc l’instabilité, LA PEUR n’existerait plus ! OUI cela est POSSIBLE et JE VAIS TROUVER comment CONSTRUIRE CE « MOI » ENTIER, MIEUX QUE TOUT !

Et si on voit cela dans son intégralité, l’ensemble du processus, alors que se passe-t-il ?

Et si au final on voit que l’on n’a pas besoin d’être stable pour se rassurer car ce BESOIN est né d’une IMAGE, de « JE » qui éprouve de l’incertitude face à ce qu’il est et qui a besoin d’AVOIR une base solide, stable pour construire une structure SOLIDE, STABLE et qui pour cela ne fait qu’accumuler des éléments sans aucun lien entre eux sur une base qui en réalité est une base fantôme car cette base est axée sur LE TEMPS, sur LE passé qui au final n’existe PLUS mais qui existe seulement dans la conception de « JE » afin de construire un « MOI » solide, point fixe qui lui sert de repère pour assurer sa stabilité !

Le passé est-il tangible, solide, stable ? Réellement, vous pouvez le toucher, le sentir, le ressentir, le voir, le goûter ?

Ah oui, seulement avec votre cerveau, votre mental qui vous donne l’impression que ce passé existe encore et qui construit donc cette structure dont vous avez tant besoin…

illusion du moi

Vous basez votre vie sur ce qui n’existe plus au lieu de VIVRE aujourd’hui ce qui est…

Vous avez construit un « MOI » fragmenté qui est l’accumulation de tous les « MOI » passés alors que si vous voyez véritablement, il n’y a aucun « MOI » mais seulement ce qui est ENTIER à chaque moment présent sans besoin de références solides, de « MOI » recherchant à être solide en permanence. ICI et MAINTENANT vous êtes ENTIER, NON divisé, non fragmenté…car c’est ce qui est!

Cette illusion est forte car c’est vous qui lui donnez cette énergie, cette force en lui donnant VIE, en faisant de TOUT cela ce que vous êtes, votre « MOI » qui n’a en réalité aucune consistance, aucune substance, aucune stabilité, aucune solidité…QUI n’est que DU VIDE ! et vous ne faites que renforcer ce processus et donc qu’augmentez ce VIDE au fur et à mesure de votre VIE qui n’est qu’une accumulations d’éléments vides sur une base fantôme auquel vous donner un sens afin de vous sentir EXISTER !

Voilà ce qu’est NOTRE VIE…alors comment changer cela ?

Sans aucun effort, sans aucune recherche, sans lutte, sans fuite et surtout sans aucun contrôle, sans volonté d’avoir une emprise sur ce mécanisme car vous n’en n’avez aucune…

Simplement en voyant pleinement ce processus à l’œuvre et en l’acceptant pleinement, LE VOIR, le laisser être et le laisser MOURIR et c’est seulement ainsi que le véritable changement s’opérera en NOUS, sans le rechercher !

Lâcher prise sur ce que vous croyez pour être ce que vous êtes, là, ici et maintenant, sans regard en arrière, sans projection en avant, sans fuite, sans lutte, sans résignation.

Dans l’acceptation PLEINE et ENTIERE de ce que vous êtes actuellement car c’est ICI que vous êtes et c’est MAINTENANT !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s