Relativisions…

  • Est-ce que le mot « VIE » engendre la vie ?
  • Est-ce que LA VIE est limitée à ce que l’on peut définir en tant qu’être vivant ?
  • Est-ce que la nature représente toute la vie ou bien seulement la vie que nous définissons comme étant « vie » ?
  • Et si le mot « nature » n’est rien qu’une modélisation de « vie », que nous ne pouvons en aucun cas définir, alors faisant partie de « nature », est-ce que celle-ci peut engendrer un être vivant SPECIAL, UNIQUE ayant pour OBJECTIF de donner un SENS à SA VIE en DEFINISSANT TOUT ?
  • Est-ce que véritablement vous êtes certain d’être PARTICULIER ayant un RÔLE PARTICULIER, SPECIAL dans UN GRAND SCHEMA DE LA VIE ?
  • D’ailleurs ce soi disant GRAND SCHEMA de la vie est-il SOLIDE ou bien est-ce encore une simple définition issue de la modélisation de NOTRE SOI DISANT VIE SPECIALE ?

Un grand schéma de la vie qui permet de limiter, d’encadrer un ESPACE afin d’AVOIR une ZONE au sein de laquelle NOUS sommes le centre, le centre d’un schéma qui a été dessiné par « MOI » pour « MOI » !

  • Est-ce que tout cela est véritablement SOLIDE lorsque ceci est engendré par une entité VIDE qui s’est auto générée et auto définie comme étant la seule et unique entité consciente apte à définir tout ce qui l’entoure afin de se donner une solidité dans un monde qu’elle a elle-même modélisé pour renforcer sa propre substance. Une substance qu’elle modélise également comme étant la source de sa recherche !

Soyons pleinement attentif à cette soi disant « vie » que nous définissons comme UNE VIE UNIQUE et DIFFERENTE des autres vies de par la conscience qui la caractérise, de par les émotions uniques que nous ressentons, de par la possibilité de se projeter dans le futur, de conserver notre passé afin d’AVOIR une structure solide sur laquelle nous reposer et que l’on est certain de pouvoir faire évoluer afin de DEVENIR de plus en plus MIEUX que ce que l’on était…

Soyons pleinement présent à ce que l’on nomme « VIE », ce que l’on s’approprie comme étant NOTRE VIE, soyons pleinement attentif, ouverts afin pour une fois d’être pleinement présent.

  • Pensez-vous que votre vie soit plus importante qu’un brin ‘herbe, que vous définissez comme étant vivant également mais pas comme « MOI » ?

De ce simple fait de ne pas être comme ce brin d’herbe, cela engendre peut-être une impression de SUPERIORITE n’est-ce pas ? JE VAUS PLUS QUE CE BRIN D’HERBE !

  • D’ailleurs avez-vous porté un seul regard à ce brin d’herbe ? Vous êtes-vous penché sur lui ? Avez-vous pris un peu de votre précieux TEMPS pour lui accorder une attention, à ce brin d‘herbe ?
  • Pensez-vous que ce brin d’herbe est insignifiant par rapport, en comparaison de TOUT ce que vous êtes (ou avez envie d’être ???) ?
  • Vous êtes conscient de ce brin d’herbe mais lui n’a aucune conscience de vous (de « MOI ») ?
  • Vous pouvez l’écraser sans aucune difficulté alors que lui ne peut rien contre VOUS ?
  • Il y’a des milliards de brin d’herbe identiques alors qu’il n’y a qu’un seul comme VOUS ?

Soyons pleinement attentif à ce mécanisme de la COMPARAISON, pleinement OUVERT à « tout ce qui est » sans avoir besoin ni envie de comparer « tout ce qui est » avec « MOI » pour renforcer notre substance, notre solidité, notre croyance en « MOI », notre envie transformée en BESOIN d’AVOIR UN MOI à MOI !

Comment sincèrement pouvons-nous ÊTRE si nous passons notre soi-disant vie à vivre dans NOTRE MONDE que nous inventons au fur et à mesure de nos envies et qui n’est que le reflet de ce que nous avons envie d’être !

Posons-nous ICI ET MAINTENANT, soyons pleinement présent et faisons face à ce monde qui est soi-disant le nôtre. Pleinement attentif et ouvert à ce monde, une vision globale et non limitée, fragmentée e ce monde. Pleinement présent à ce soi-disant monde qui caractérise notre soi-disant « vie », d’ailleurs « vie » que nous caractérisons nous même comme étant « vie » ! L’intégralité de notre vie, de NOUS…de « MOI » !

Faisons face et laissons être pleinement ce monde sans en faire MON MONDE, dans une ouverture totale, pleinement attentif afin d’être présent !

Observer alors ce soi-disant monde avec un regard NEUF ; dans l’acceptation pleine et entière de ce monde. Et non pas en se disant « OUI J’ACCEPTE » car alors c’est encore une tentative de prise de contrôle par « MOI » pour indiquer qu’il est bien le centre qui décide d’accepter ! Sans aucune comparaison avec quoi que ce soit, avec un autre regard donnant naissance à un autre monde, avec notre propre ancien regard. D’un seul coup d’œil sans aucun jugement, englobé la totalité de votre soi-disant monde, est si simple car celui-ci n’est qu’une modélisation à un instant « t » ; certes qui n’a de cesse de changer.

Sans définir un centre de ce monde, sans vous ériger en tant que centre de ce monde (afin d’AVOIR le contrôle de celui-ci qui en réalité est illusoire car comment avoir le contrôle d’un monde illusoire engendré par nous même).

Sans définir de LIENS entre ce MONDE ET un état VOUS ; un état « MOI » qui serait le créateur de liens pour donner du sens à « MOI » !

Simplement être présent, ICI ET MAINTENANT, pleinement OUVERT ET ATTENTIF et non concentré sur MON MONDE à « MOI » !

Sans définir un intérieur qui contrôle et un extérieur à contrôler.

L’intérieur n’étant qu’une définition, une modélisation de « MOI » par « MOI » qui se défini comme intérieur (à quoi ???) et qui défini alors l’extérieur comme tout ce qui n’est pas (à) « MOI » !

Afin de pouvoir facilement définir des contacts entre « MOI » et l’extérieur et donc pour renforcer sa propre substance !

Mais véritablement, est-ce que votre cerveau ressent ou bien est-ce le corps qui envoie des signaux au cerveau que celui-ci interprète comme étant des éléments qu’il est en train de vivre. Le cerveau ne VIT pas il MODELISE ce que le corps VIT…

Voyez-vous la dualité qui s’opère ici et maintenant entre ce que le corps, naturel, vit et ce que le cerveau analyse comme ce qu’il est en train de vivre ?

Si nous sommes pleinement ouvert et attentif à ce mécanisme, alors nous sommes présence et sans lutte, sans fuite, sans recherche aucune, sans attache à ce que l’on est en train d’être, de vivre, émerge cette présence à tout « ce qui est » !

Un détachement profond qui dévoile l’absence de liens et par conséquent le BESOIN DE se détacher de ces soi-disant LIENS.

Et l’absence de la nécessité d’AVOIR ces soi-disant LIENS avec ce soi-disant MONDE !

Plus aucune envie ni besoin de se détacher de ces liens, de ce monde pour se sentir en PAIX, ressentir ce BIEN-ÊTRE, pour être MIEUX !

La vision pleine et entière de ces liens illusoires par une présence pleine et entière via l’attention et l’ouverture à ce soi-disant monde nous libère sans AVOIR BESOIN d’être libre !

En laissant simplement être ce soi-disant monde pour ce qu’il est, en s’ouvrant pleinement et entièrement à ce soi-disant monde sans en faire MON MONDE.

Et alors vous êtes présence et vous êtes attentifs au simple fait de ne pas être mais d’AVOIR ENVIE D’ÊTRE tout simplement, et que c’est cette envie d’être qui souhaite matérialiser un état solide qui est au centre de toute votre soi-disant MONDE, de « MOI » !

  • Présent à ce monde limité sans avoir besoin de rechercher les limites.
  • Présent à ce monde fermé sans nullement avoir souhaité vous ouvrir.
  • Présent à ce monde vide de sens et de substance sans avoir défini une absence.

ATTENTION et OUVERTURE, ACCEPTATION PLEINE ET ENTIERE de ce monde pour ÊTRE PRESENT à ce monde et le laisser être sans rechercher à le définir comme ce qui est !

Sans aucun jugement ce monde st alors accepté et sans aucune lutte, sans lui fournir d’énergie pour le renforcer celui-ci s’évapore de lui-même, laisser être pour laisser mourir pleinement sans aucune trace ni liens engendrant des attaches à ce soi-disant monde !

Dans l’acceptation pleine et entière, dans l’attention pleine et entière, vous êtes ouverture et vous êtes présence à ce monde, vous êtes présent au simple fait que vous avez engendré ce monde, que vous êtes l’auteur inconscient de ce monde, que vous croyez véritablement êtes le centre de ce monde, L’OBSERVATEUR de ce monde, UNIQUE ET SPECIAL !

Voyez en une seule fois, ici et maintenant, sans avoir besoin de temps, sans définir un état qui aurait besoin de ce TEMPS pour comprendre, pour analyser, fragmenté afin d’avoir la certitude de pouvoir SAISIR TOUT ce qu’il est en train de vivre !

Sans avoir besoin de temps pour acquérir plus e SAVOIR, plus ‘éléments qui permettrait alors d’être MIEUX armé pour améliorer votre soi-disant capacité à COMPRENDRE ce monde !

ICI ET MAINTENANT sans même avoir besoin de définir ICI ET MAINTENANT !

Alors nul besoin de se définir en se comparant avec des éléments issus d’un monde illusoire que nous définissons comme extérieur et sur lequel nous devons avoir une emprise pour assurer les liens et donc la solidité de notre état que nous définissons nous même comme un état différent des autres.

Différent de par cette faculté à être conscient, véritablement vous pensez sincèrement être conscient ici et maintenant ?

D’être intelligent grâce à la multitude de savoir engrangé depuis des milliers d’années ; ne voyez-vous point que la quête du savoir est sans fin car elle est issue d’un « MOI » qui se défini lui-même comme vide recherchant à combler ce soi-disant vide qu’il ne peut réellement définir mais dont il est certain qu’en le comblant alors il deviendra PLEIN…étrange NON ?

Tellement conditionné par nous même à croire en NOUS que nous nos plaisons à définir notre vie comme étant spécifique, unique et ayant bien plus de sens que TOUT LE RESTE, n’est-ce pas ?

  • Mais qui a défini que notre soi-disant VIE devait être plus importante ? Qui a défini que notre vie devait être l’essence même de la vie ?
  • AH oui…C’est « MOI » !

Est-ce réellement nécessaire d’ajouter quelque chose à ce stade 😉

Soyons ouvert, attentif et acceptons pleinement ce que nous sommes, ici et maintenant et alors laissons être et éclore cette présence à tout ce qui est pour enfin ne plus chercher à être mais simplement être !

Et alors pleinement présent, sommes-nous moins bien ou mieux que ce brin d’herbe ? D’ailleurs est-il encore requis de différencier le brin d’herbe de « MOI » ?

Ni plus important, Ni moins important…Simplement un juste milieu, RIEN n’est MOINS, RIEN n’est PLUS…Le PLUS renforçant le MOINS et inversement !

Partons du simple fait que nous ne savons rien de nous, rien de ce brin d’herbe et que nous n’avons nul besoin de savoir quoi que ce soit car nul besoin de comparer deux illusions entre elles pour renforcer la solidité d’une autre illusion !

La seule chose que l’on croît connaitre c’est ce que l’on a envie de définir comme étant notre connu !

Et en nous comparant avec ce connu alors nous sommes dans la possibilité de nous définir comme un état solide, PLEIN, STABLE et continu !

OUVERTURE, ATTENTION, ACCEPTATION pour être PRESENCE, alors ce connu s’évapore de lui-même sans avoir besoin de s’en détacher car les liens qui soi-disant existaient entre le connu et « MOI » sont VU pour ce qu’ils sont et non pas vécus pour ce que l’on a envie qu’ils soient.

Et quand ce connu s’évapore de lui-même, reste-t-il quelque chose à quoi s’attacher ? Avons-nous encore besoin de s’attacher ?

Travaillons AVEC « MOI » et non CONTRE « MOI », pleinement présent à « MOI » dans l’ouverture, l’attention, l’acceptation de « MOI » afin d’être pleinement et entièrement « MOI » sans s’identifier à « MOI » ni s’attacher à « MOI ».

TOUT commence AVEC « MOI » et TOUT se finit avec « MOI » !

Et lorsque nous pouvons être avec « MOI » alors nous sommes ouverture pour laisser être l’autre, être attentif à l’autre, s’ouvrir à l’autre, accepter l’autre…Car ici et maintenant, l’autre c’est « MOI » !

Publicités

Un commentaire sur “Relativisions…

  1. Waouh.
    Article très dense !
    Il mérite plusieurs lectures….
    Pour la première c’est Waouh 😊😊😊
    J’ai besoin de relire tout ça en étant vraiment présent !
    Très Riche.
    Merci pour ce partage.
    Fred

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s