Relation à SOI

La relation à l’autre…

  • Sommes-nous en relation avec l’autre ou bien avec une image que l’on a façonnée de l’autre ?
  • Si tel est le cas alors sommes nous en relation avec nous même, avec MOI ?
  • Étant donné que l’image serait façonnée par « MOI » elle n’est donc qu’une projection de « MOI », non ?
  • Lorsque l’on tente de définir un espace infini, ouvert ses limites avons-nous encore besoin de définir une forme de relation bien distincte ?
  • Devons nous établir une relation pour engendrer celle-ci?
  • Ou bien est-ce encore un mécanisme inconscient engendré par moi et pour moi?

Soyons attentifs au simple fait du mot « relation », pouvant être snonyme de mise en place de liens entre moi et les autres.

  • Devons-nous être au centre d’une relation pour que le lien, les liens entre moi et un autre puisse être ?
  • Si tel est le cas alors est-ce réellement une relation ou bien est-ce une production, une projection de ce que doit être une relation ?
  • Et cela ds le but de percevoir ces liens, de les rendre visible afin de les rendre solide et la solidité de ces liens est irrévocable, n’est-ce pas ?

Ces liens qui nous attachent, qui nous relient avec ceux que nous avons définis comme étant justement ce qui nous permet de définir ce pourquoi je suis…

Alors pourquoi malgré ces liens si forts, irrévocables nous sommes toujours à un moment où à un autre si isolé, si vide de liens ? Isolé signifie bien cela non ?

  • N’est-ce là qu’une illusion, tous ces liens?
  • Et si tous ces liens ne sont qu’illusion alors suis-je également une illusion sans attaches, sans liens avec l’extérieur ?

Encore une fois des questions, engendrant une recherche pour avoir des réponses qui nous permettront d’avoir des éléments pour construire, édifier un moi solide qui se cherche et cette recherche étant le fruit de moi donc moi se sent solide… n’est-ce pas ?

Nous avons déjà évoqué cette envie de créer des éléments extérieurs pour ensuite établir des liens avec afin de renforcer la solidité de ce moi central observant ces éléments, cet environnement extérieur et les liens engendrés entre l’environnement, les éléments et moi. Tout cela renforçant la position de moi et donc sa propre substance solide.

  • Qu’en est-il lorsqu’un espace ouvert et infini est ?
  • Existe-t-il encore cet élément central ayant envie, transformé en besoin, d’avoir des liens solides ?
  • D’établir une relation solide avec des éléments issus uniquement de la définition que ce moi pense être la seule et unique définition possible ?

Et dans cette seule et unique définition alors moi prend tout son sens de par les interactions qu’il a avec des éléments qui lui permette de s’assurer qu’il est bien ce qu’il est certain d’être !

Peut-être bien que la seule et unique relation que moi engendre c’est celle qu’il a avec lui même car ces soi disant relations sont peut-être uniquement le reflet de moi !

Moi en relation avec MOI, avec le reflet de moi et ainsi chaque relation que l’on tente d’établir avec un autre ne sont que des tentatives pour se relier à soi…

Pour être présent à soi…

Pourquoi ne pas être attentif à moi et à ces simulations de relations qui, si nous sommes attentifs, nous permettent d’entrer en contact avec moi afin d’être attentif à MOI pleinement sans rechercher à définir UN MOI UNIQUE, ENTIER, STABLE mais simplement laisser être MOI, en harmonie avec MOI.

Au lieu de rechercher chez l’autre une image d’un MOI qui me réconforte sur ce que j’ai envie d’être pourquoi ne pas simplement être attentif à ce que je suis pour être présent à ce qui est !

Et au final, lorsqu’on est pleinement présent à « MOI » alors dans le lâcher-prise on peut être attentif au simple fait qu’il n’y a peut-être pas d’observateur en train d’être attentif…

Mais seulement l’attention elle-même qui n’éprouve nulle envie ni nul besoin de s’observer.

Un espace ouvert et infini qui n’est pas défini par UN MOI fermé et limité décidant de définir cet espace ouvert et infini. JE SUIS OUVERT…Comment « JE » qui n’est autre que « MOI » peut-il être OUVERT alors qu’il se défini comme l’étant ? Un MOI fermé et limité qui invente sa propre ouverture et s’enferme dans sa propre définition d’un espace ouvert et infini…

L’indescriptible qui n’éprouve pas l’envie ni le besoin de se définir comme indescriptible, présence qui n’est pas défini comme une présence en comparaison de l’absence, ouverture qui n’est point ouverture en comparaison de la fermeture…

Lorsque le lâcher-prise n’est pas engendré par une volonté de lâcher-prise, lorsque l’ouverture n’est pas engendré par un « MOI » fermé croyant à sa propre ouverture, lorsque présence n’est pas engendrée par un observateur…

  • ALORS l’indescriptible EST et la relation n’a plus besoin d’être définie pour engendrer des liens entre plusieurs éléments séparés car la relation est-elle engendrée par la croyance en une séparation ?
  • Tout est UN et UN est LE TOUT…

L’observateur ne fait qu’un avec l’observé donc pourquoi éprouver la volonté d’établir des relations avec ce qui ne peut-être séparé ?

« MOI » s’isole par CHOIX et non par obligation…N’oublions-pas que LE CHOIX est synonyme de Liberté, n’est-ce pas ?

  • Pourquoi choisir d’être UNIQUE ?
  • Pourquoi n’avoir de cesse d’augmenter ce sentiment d’isolement ?
  • Et si les réponses sont dans les questions, la recherche est-elle encore une nécessité ?

Ici et Maintenant, Partout et Toujours…Le début et la fin ne sont que des extrêmes qui se nourrissent l’un l’autre, la voie du juste milieu, et si le début est la fin, si la fin est le début et qu’en réalité seule une vision fragmentée engendre un début séparé de la fin…

Alors est-il encore nécessaire de croire en un « MOI » qui a besoin de ces extrêmes, du temps pour construire ce qu’il a envie d’être ?

Point de départ : ICI ET MAINTENANT

 

Point d’arrivée : ICI ET MAINTENANT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s